La Fashion Victim Week de BAMS

0

Chears, comment allez vous ? Moi, j’me sens… foirée !
Préparer une chronique «mode & cosmétique», ça fait mal au portefeuille. Des stylistes talentueux qui créent pour nous les vêtements qu’on aimerait porter, même pour aller acheter sa baguette, en fait, il y en a plein. Alors, comment choisir ?
ça a toujours été le problème en boutique car lorsque l’on pousse la bonne porte, on croule sous les possibilités. Quand ils sont doués, leur bon goût se retrouve de pièces en pièces et tournent nos têtes ! Voilà comment on se retrouve grâce à leurs coups de crayon… Comment disait Solaar déjà… Ha oui, «Victimes de la Mode».

Designeuses-designers, généralement je ressert mes choix autour de trois critères : la matière, la fonctionnalité et les couleurs.
Il faut qu’au touché ce soit soyeux ou cotonneux, rien qu’en touchant ça doit mettre tous mes sens en éveil. L’univers de la parure est sexuel, ne nous leurrons pas. D’autres nous endormiraient avec le mot «sensuel» mais ce sont des mythos, tout ça, c’est sexuel ! Quand on se sent belle, on se sent avant tout bonne et n’ayons pas peur des raccourcis, quand on se sent bonne (et aucune honte à cela), on se sent magnétique, powerfull… Le monde nous appartient quoi :) Swag, frais, stylé, class, charismatique, tous ces mots donnent envie. Envie de toucher, d’être cette personne, de ce bien être qu’elle dégage. Ça fait souvent du chaud entre les cuisses. Je mens ? :)

J’aime aussi les matières épaisses mais, sans lourdeur, sous lesquelles je pourrais dissimuler ce corps que tu ne saurais voir. Narguer – narguons, c’est bon aussi. Plaisir perso, non partagé. Et puis parfois… Je suis d’humeur toutes voiles dehors. J’aime quand ça vole, ça prend le vent, que ça accompagne ma fougue intérieure. Textile léger à m’en faire pousser les ailes. Je ne suis plus là, je suis l’oiseau furtif, fantomatique mais ne me crois pas fragile pour autant :) Fluide… Que la sape laisse passer le vent… Entre les cuisses. Quand tu es aérée à cet endroit étonnamment la tête respire tout autant, en tous cas, moi ça me fais ça :)

Fonctionnalité !

À quoi bon s’habiller si c’est pour se sentir engoncé, mal à l’aise parce que trop serré ou trop soutenu par… rien. On croise parfois de drôles de silhouettes dans nos rues… En mode sac à patate. Je n’ai jamais compris ce concept. C’est vrai qu’il y a des jours où on a envie et le temps de rien. Des jours où, on ne croit en rien et avant tout, pas en soi ! Alors oui, dans ces moments-là, on n’est pas d’humeur «moule-moule». Mais entre le «sac à patate» et le fameux «moule-moule», on doit toujours avoir dans sa garde robe, la petite robe «Caba» multi ou uni-couleur, qu’on ceintre ou pas, qu’on talonne ou pas mais qui parce qu’on s’y sent bien, parce qu’elle est COLORÉE, nous remontera le moral.
Pour le vôtre comme le nôtre qui vous croisons et profitons des rayons de soleil laissés dans votre sillage.
C’est l’une des raisons pour laquelle j’aime tant mon quartier, le 18éme arrondissement de Paris. Il y a toutes nos mamans africaines, qui même en cette période de froid, laissent toujours passer sous leur grand manteau, un bout de Caba multi-couleur :) Et nul besoin ici de revenir sur la coquetterie «culturelle» de la femme noire qui va jusqu’à, conférer une fois de plus, nos mamans en jour de sortie, du haut de leurs couleurs pétillantes, de leurs plus belles coiffes-boubous-colliers snober Damart & Co :)
Le plaisir est dans l’ombre des couleurs, nul doute à avoir !
Alors merci à vous tou(te)s les coloré(E)s que je croise ci et là pour la vitalité partagée !!!

Quoi de plus déprimant que cette période française automne-hiver où noir et bleu jean hantent les quais de métro. Y’a une clause dans les contrats de travail ? Noir et bleu obligatoire ? Je n’ai jamais compris cette mode… C’est p’t’ être la fameuse Dame «Discrétion» qui met un coup d’pression à tout le monde… Ou pire encore, les méfaits de catin Dame «République» dont le seul projet est de fondre ou confondre tout le monde dans la masse ? No se… Alors si vous avez une piste pour m’éclairer, je suis preneuse.

Car plus j’y réfléchis et plus je sèche. Oui, à quoi bon, se fondre, se perdre dans les rangs !?! Nous sommes tous uniques. Les gros nez, les gros culs, les p’tites jambes, abdos ronds, genoux calleux ! C’est l’arrogance et l’insolence qui fait le bagout. C’est dans la désobéissance qu’on trouve le salut. Quels que soient nos attributs physiques, ils sont notre caractéristique, notre empreinte et se doivent d’être notre première fierté.
La nature fait bien les choses.
Toi la p’tite (ou grande) grosse qui te lamente sur ton sort, ici en Europe, voyage pour l’hémisphère Sud. Viens je t’emmène au Cameroun où, chaque été, enfant – ado je me faisait chambrer car j’étais maigre comme le « BouG’Gua », le poisson fumé, séché, tout plat. C’est d’ailleurs comme ça qu’enfant mon Papa, affectueusement, m’appelait ;). Alors, chercher à rentrer dans le cadre, se conformer aux codes… C’est comme l’histoire… Qui l’écrit, qui la dicte ? En tous cas, ce sont toujours les mêmes qui subissent les dogmes… Le Peuple !!!
On n’a qu’une vie. Demain, tal heure, c’est la Vie qui décidera mais tout peut s’arrêter, à la prochaine respiration, aussi vite qu’une syllabe. Alors, faisons nous plaisir et commençons dans le choix de ce qui nous parent. Pour soi. Par respect de soi !
Objectif… Se kiffer, s’ensoleiller, s’amuser, se dépayser, s’ouvrir les horizons.

Allez viens… Je t’emmène.
Stop les thons, vive les teintes !!!

Commençons par ma Coco Chérie du moment… L’italiano-Haïtienne Stella Jean.
C’est elle…
A

Class… comme ses vêtements.

L’hiver arrive, il me faut un manteau :) Un bon manteau, j’ai très peu d’habit d’hiver alors autant qu’il soit… couvrant.
Manteau-by-SJ

Parce que moi en dessous, c’est la teuf !
Ce-soir-c'est-TeuF-by-SJ

Mais, «Dérèglement Climatique» ( faire que sous ce mot, si on clic, ça renvoie sur mon site www.bams.fm ) oblige. Donc avec un automne aux températures presque printanières, j’peux aussi m’ la jouer : « Et toi, ça va ?»
Et-toi-ca-va-by-SJ

Ou pour les inconditionnelles du noir, quand même rester Fresh.
Just-FresH-en-noir-by-SJ

Sinon pour un premier rencard… futur amoureux potentiel, je l’affolerai bien un peu avec ce genre de tenue qui ouvre la porte de l’inventivité :). Histoire de jauger ce qu’il a dans la caboche.
Premier-rencard-by-SJ
Rehausser par un peu de «straight», histoire qu’il ne croit pas non plus qu’en face, c’est « finger in the noze » :)
Petite veste façon… «Reste tranquille Raoul… Élégant et souple sur les pattes arrières» :)
Veste-By-SJ

Finalement, il m’a séduite. Je dit oui à l’invitation à diner de ses meilleur(e)s ami(e)s.
Allons-diner-by-Stella-J

Mais j’ai aussi ma tenue «prout prout – détendue», vous savez pour ce genre d’occasion où l’on va à contre-cœur, où Maman insiste tant pour que vous vous apprêtiez. Là, le coup de la jupe «J’peux pas trop marcher» vous soulagera de la mission «suis bien élevée mais, je n’peux pas vous aider à débarrasser, désolée». Par contre faut accepter d’être en mode «plante verte», qui sourit bien sûr, tout en restant un peu Ruff quand même. Faudrait pas non plus complètement disparaître parce qu’on joue la princesse :)
PrincessePlanteVerte-by-SJ-

Stella Jean me va sous tous les moods. Même quand, suis pas d’humeur. Comme ces jours où dès le réveil, on sait qu’il ne va pas falloir vous titiller, ni devant ni derrière. Mieux que le treillis kaki, je me mets en mode, androgyne. Lézard, couleurs électriques… Zizzz
Androgyne-by-SJ

Et pour tous ces jours, où suis moi, suis pépère où ça chantonne dans ma tête. Aucun nuage sombre au dessus du crâne, même pour un rencard boulot j’irai… légère et aérienne.
Rencard-boulot-by-SJ

Allez… deux dernières parce qu’avec Stella Jean, je n’arriverai jamais à m’arrêter. Deux dernières tenues plus, passe partout et toutes humeurs, sous couvert qu’on soit quand même un tant soit peu Ruff :)

montage

Voilà, mon coup de cœur pour Stella Jean. Ses contacts sont ci-dessous et on lui souhaite plein d’inspiration pour la suite !
http://www.stellajean.it/stella-jean.html
https://www.facebook.com/StellaJeanLtd

Voilà pour la partie internationale de cette first entrée fashion Bams. Je prendrai bien sûr le temps de parler plus en détails de mes autres cocos chéris français. Car ce qu’il y a de très confortable avec ces artistes parisiens-franciliens, c’est que vivant au même endroit, je pourrais partir en mannequin reportage. Et vous verrez que je ne mens pas sur leur talent à vous transformer en bombe !!!

Xuly Bët… Parce que une femme qui n’a pas une pièce de Lamine… Comment dire… n’a pas encore fait connaissance avec son corps, ne sais tout simplement pas prendre du bon temps, de la distance et les choses avec hauteur.
Imane Ayissi… Matières, fluidité et qu’est ce qu’on est bien dans ses vêtements. Une féminité qui s’autorise tous les mouvements.
Impasse de la Défense… Référence pour moi de cette mode citadine et street artY.
Francine Faleu… Car ses manteaux sont sublimes !!!
Sakina M’Sa… La parisienne incontournable qui en plus de son inventivité ajoute éthique dans sa manière de concevoir. Porter du M’Sa, vous ne serez jamais ringarde.

Un peu de musique pour reposer nos yeux :
Je l’ai découverte il y a peu. Je la trouve pétillante, arrogante et sa jeunesse me rassure sur ce que la scène Rap française peut produire aujourd’hui. Elle est tout ce que je ne suis pas, punch-lineuse, divertissante et égo trip. À l’époque, on aurait eu en commun le goût du freestyle, c’est sûr.
Pour moi, cette artiste en devenir est à suivre de très très près car croyez moi, lorsque sa plume s’alourdira de sens, sa voix murira de beaux graves, ça va résonner et remuer les entrailles !

Elle s’appelle Sianna, retenez bien ce nom. Je prendrai le temps d’aller la rencontrer histoire de connaître mieux cette jeune femme qui m’intrigue. Elle sera de la partie « Concert Taratata » ce 9 noV au Zénith de Paris !!!

Finissons ce billet «Mode & Cosmétique» par le haut du panier… La tête :)
Ha… Nous et nos cheveux. Trop ci, pas assez ça. Nappy ou Tissage. Tressés ou Afroïser. Ce qu’il y a de bien avec nos cheveux, c’est qu’on peut peut arriver en rencard lundi avec un carré, la semaine d’après en Afro et le lendemain avec des nattes vertes fluo jusqu’aux fesses… C’est le grand kiff quand même. Nos hommes confirmeront la chance qu’ils ont d’avoir plusieurs femmes en une.
Par contre, Mesdames si je vous dit «séance de démêlage» … Je vois déjà la déprime arriver sur vos visages. Je mens ? 

Je ne sais pourquoi mais la vie m’a fait le cadeau de me donner des cheveux qui ont toujours fait rêver mes copines. Bon, mes deux enfants les ont quelque temps, ternis, rabougris et cassés. J’ai du, pour passer cette période tunnel, user de subterfuges perruques pour retrouver dignité à mes yeux. Moi, l’ancienne «Touffée» dépossédée  Mais en cette année 2014, me voilà retrouvée !!! Mon corps, ma tête …
Alléluïa !!!
Comme quoi, même si ça peut nous paraître long, faut pas désespérer. Après faut s’en donner les moyens.

S’en donner les moyens… Pour les cheveux, ça commencerait par ne pas se défriser ! Oui les filles, se mettre des produits chimiques pire qu’un détergent industriel pour sanitaires sur la tête… Ne vous étonnez donc pas d’avoir des cheveux cassants, qui ne ressemblent à rien et dur comme… Le dos de l’âne :)

Je me souviens, j’avais douze ans à peine, avoir pris la main de ma mère contenant cette pate blanche dont le simple souvenir me gratte encore la tête, l’avoir « durement »… Autant qu’elle m’autorisa à le faire bien sûr, fixé dans les yeux pour lui dire :
«Maman, c’est fini. Tu ne me défriseras plus jamais. À partir d’aujourd’hui, je m’occupe de ma tête ! »
Elle a ri, pensant que je plierai. Mais non, les années sont passées, mes cheveux fortifiés, les siens… Je ne charrierai pas ma Maman dans ce billet :), mais elle les regarde avec envie et fierté par procuration :)

Aussi concernant mes cheveux, je suis par ailleurs, la plus feignante des filles de cette terre, vous pouvez donc me faire confiance sur ma technique.

BEURRE DE KARITÉ !!!
L’amoureux de nos cheveux. Le soir au coucher, deux, trois fois par semaine. Des Choux pour dormir, le tissu… EN SOIE, pas de coton qui croche nos cheveux. Et c’est sweety assuré !!!
Après je sais que certaines mettent de l’avocat, des œufs, de ci, de ça… Que c’est aussi une question de nature de cheveux, ne soyons pas être optus. Mais déjà celles qui savent que Karité pour elles rime avec bonne santé. Ne changez rien… Le reste n’est que consommation :)

FrancilienneS- ParisienneS, j’ai déniché pour vous cette vente de produits bios exclusivement de Karité come from ToGO ! Cette vente «De particulières à particulier(E)s » se tiendra semaine prochaine, samedi 15 noV de 13h à 18h dans le 12ème arrondissement de Paris ( infos ci dessous ). Beurre, savons, lotions… Que du Karité. Des conseils d’utilisations donnés par ces relayeuses France-Afrique et n’hésitez pas à dire que vous venez de ma part, elles prendront d’autant plus soin de vous et de votre portefeuille :) Les bienfaits de la consommation à échelle humaine :)
Vente-Karite

Et dernières infos capillaires. Le produit miracle, qui démêle tous types de cheveux. Pour toutes les femmes, de la subsaharienne, à la métisse sans oublier la maghrébine, pour cheveux lisses, bouclés ou métissés… Il est magique !!!
On l’applique sur cheveux secs ou mouillés. Moi, je le fais quand ils sont secs… Et miracle, rien dans le peigne. Quoi la brosse, car j’utilise une grosse brosse. Je n’ai qu’un peigne… Afro :)
Ce produit miracle c’est le Démêlant Capillaire de la marque Aconcept BeautY. Il sent délicieusement bon. La matière est très agréable, fraiche comme un brumisateur qui serait parfumé à la Rose. Mes cheveux kiffent. Il a en plus un effet gainant, du coup pour la coiffure, c’est top !
Demelant-Aconcept

Autre produit phare de la marque, je la répète Aconcept BeautY, la lotion capillaire stimulante, pour le cuir chevelu.
Ces deux produits sont parfaitement compatibles et complémentaires de mon Karité chéri. Avec ces trois là… Moi suis au Top !!!
Lotion-Aconcept
En plus, cette marque a été crée par une jeune femme, Awo, véritable passionnée du capillaire … La Senghorienne du Cheveux. Rencontrez là, écoutez là, essayer ces produits… Magique !
Contacts ici :
http://www.aconceptbeauty.com
https://www.facebook.com/pages/Aconcept-Beauty/132311470299513?fref=ts

Voilà, j’espère que vous aurez pris plaisir à la lecture.
N’hésitez pas à me faire suivre vos infos. Designers favori(E)s, produits, salons de coiffure, maquilleuse, coiffeuse… Mode & Soin du Corps… Je prends !!!

Vous souhaite une délicieuse semaine,
À vendredi prochain !

Musique pour finir, pour celles qui passeraient de ce pas en atelier capillaire:
Les cheveux, c’est comme les plantes… Ils ont besoin de bonne musique !!!
C’est sur cet album qu’on s’est longuement fait la cour avec mon DouX, alors quand maintenant at home, j’m’occupe de mes cheveux et que je mets ça… C’est la paiX sous notre toit et mes cheveux aussi, aiment ça :)

Miles Davis… Le plus granD !!!

Light, Force & LoV’,

Bams #4 …

Partage.

Sur l'auteur

Auteure, compositrice & Interprète indépendante. Amoureuse des mots, du beau, du dire, des êtres libres. Elle chante, rap, rock, electroïse, groove sa vision du monde.