Isabel Wilkerson raconte la « Grande Migration » américaine

0

Dans son livre « The Warmth of Others Suns » paru en 2010, la journaliste Isabel Wilkerson raconte ce qu’est la « Grande Migration », ou comment les Afro-américains ont quitté le Sud des États-Unis, où leurs ancêtres sont arrivés comme esclaves, pour le reste du pays. Pour Totem, l’auteure nous en dit un peu plus sur ce pan méconnu de l’histoire américaine.

Comment se fait-il qu’on trouve des Afro-américains à Los Angeles, New-York, en passant par Chicago, Seattle et Philadelphie ? Cette question, la journaliste Isabel Wilkerson y répond dans son livre The Warmth of Other Suns. Dans cet ouvrage paru en 2010, la lauréate du Prix Pulitzer 1994 du meilleur article de fond raconte la « Grande Migration » : de 1915 aux années 70, six millions d’Afro-américains ont fui le Sud des États-Unis pour le reste du pays.

Cette vague migratoire sans précédent est encore très peu connue, mais Isabel Wilkerson a accepté de nous en dire un peu plus sur cet épisode de l’histoire américaine et comment il a façonné la société et la culture actuelle outre-Atlantique.

A l’heure où la question des migrants est source de tensions aussi bien en Europe qu’aux États-Unis, la journaliste rappelle qu’il s’agit surtout d’une quête de « liberté« . Et dans le cas des Noirs américains, se libérer des lieux où ils ont été « réduits en esclavage pendant 12 générations.« 

Partage.

Sur l'auteur